La truite

 

« La truite » un spectacle musical mis en scène par Eric Bouvron au théâtre Le petit Louvre, salle des templiers est un torrent de notes de musique acrobatiques où la fameuse truite de Franz Schubert s’en donne à cœur joie pour remonter le courant.

 

Les cinq musiciens qui composent le groupe Accordzéâm se sont emparés de la fameuse truite de Schubert pour, dans un éclat de folie, lui donner une nouvelle vie. Dès l’annonce de son titre, on ne peut pas s’empêcher de fredonner la première mesure, connue dans le monde entier.

Vous ne serez pas au bout de vos surprises en assistant à ce spectacle musical tant la diversité des variations proposées sont d’une richesse d’inventivité que l’on en reste coi.

Raphaël Maillet, le violoniste du groupe agrémentera cette truite de ses textes reliant les différentes propositions : celle de l’histoire de la truite qui frétille dans l’eau fraîche.

Eric Bouvron dans une mise en scène au cordeau a certainement mordu à l’âme son tant ses trouvailles de jeux sont d’une fraîcheur surprenante.

A tout de rôle chaque instrument s’affirme dans cette symphonie délirante où même le triangle a sa place.

Des variations toutes plus drôles les unes que les autres, on se demande vraiment où ils ont cherché toutes ces libertés de ton qui nous séduisent au plus haut point.

Les univers qu’ils soient classique, jazzy, ou d’autres factures, s’enchaînent à une telle rapidité qu’ils nous est impossible d’applaudir leurs prouesses.

De la variation du chien à celle du disco, en passant par le gospel, le roi lion, le yiddish, kakaline, l’orientale, le tango, l’africaine, la country, les polyphonies corses, le rock qui met le feu dans la salle et tant d’autres qu’il vous appartient d’aller découvrir en réservant votre place.

Chaque musicien y va de sa prouesse technique instrumentale tant ils maîtrisent les moindres effets que leurs instruments procurent,  avec cerise sur le gâteau un Julien Gonzales qui nous fait bien rire avec toutes ces facéties, dont celle de la danseuse orientale, accompagnées de son accordéon virevoltant : du grand art !

Dans des chorégraphies réglées à la passion de nous faire vivre un moment inoubliable, vous serez surpris de les voir prendre tant de libertés avec le thème de la truite, sans parler du brochet qui est à sa recherche…

Franck Chenal à la batterie – percussion, Jonathan Malnoury à la guitare – hautbois et Sylvain Courteix à la contrebasse ne sont pas en reste pour s’associer à ce sublime délire orchestré d’une main de maître par Eric Bouvron, avec une création lumière d’Edwin Garnier du plus bel effet, rehaussée par les costumes de Sarah Colas.

Oui je vous le confie, n’hésitez pas une seule seconde si vous êtes friands de spectacles musicaux d’aller les applaudir frénétiquement, ils le méritent !

« La truite » au théâtre Le petit Louvre, salle des templiers, à 19h20, relâche les mardis.
vue le 160722

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close